La sophrologie psycho-comportementale

« Tout est changement, tout évolue, tout est en devenir, non pas pour ne plus être, mais pour devenir ce qui n’est pas encore »

Epictète

C’est un courant ouvert à tout outil et tout courant, susceptible d’enrichir la pratique de la sophrologie pour permettre une approche centrée sur la personne, et adaptée à elle. Ainsi, au sein de ma formation, j’ai pu aborder les outils complémentaires de Programmation Neuro-Linguistique, d’Hypnose, de Coaching et les outils d’autres courants telle que la Relaxation Dynamique de la Sophrologie Caycédienne.

Mes accompagnements se font à court terme et sur une seule problématique à la fois. Cette problématique via la sophrologie est transformée en objectif simple, précis et concret lors de la première séance.

Ici, vous savez pour et par vous-même et mon travail consiste essentiellement à vous guider pour que vous deveniez autonome.

La sophrologie psycho-comportementale s’inspire des thérapies et outils cognitivo-comportementaux. Ce type de thérapie part du principe que la psyché est en relation permanente avec les émotions et le corps, ce qui engendre des comportements. En les observant, nous pourrons déterminer les comportements qui sont limitants, et vous vous entrainerez à reproduire les techniques utilisées en séance pour ancrer de nouveaux comportements positifs et enrichissants.

La sophrologie n’a aucunement la prétention de guérir, et le sophrologue est un guide utilisant cet outil à visée thérapeutique, afin de vous apprendre à utiliser les merveilleuses forces d’auto-guérison que chacun possède en soi.

Rien ne vous sera imposé, le travail se fait en collaboration entre vous et moi à partir d’un protocole que j’aurai établi après notre première rencontre, et que vous êtes libre d’accepter.

 

Les contre-indications

  • Les personnes qui viennent me consulter en vertu de la motivation d’une personne de son entourage. Aucun travail ne peut-être efficace si vous ne l’avez pas décidé par vous-même et pour vous-même.
  • Manque de motivation
  • Les personnes sous influences de drogues
  • La psychose et la schizophrénie